• La Nuit

    Elle se réveille sans savoir où elle se trouve.

    La Nuit

    Bonjour à tous !

    Oui, je ne suis pas venue depuis Avril. On peut bien se demander pourquoi. Moi même je suis étonnée. Mais en fait, c'est tout simple : j n'ai pas eu beaucoup d'idée. Vraiment, les Bouts d'histoire, c'est pas quelque chose que je force, c'est là ou non. Et apparemment, ça ne l'était pas pendant presque 4 mois...

    Mais ne pensez pas que j'étais en vacances : j'ai pris la décision en Mai d'écrire des histoires plus longues, même si elles ne sont pas aussi longue que je le voudrais (Plusieurs centaines de page). Même si ce n'est que 40 pages, c'est pas grave, au moins j'aurai raconté ce que je veux. Du coup, c'est ce que j'ai fais. J'écris presque tous les soirs, même si c'est seulement quelques lignes. Et en fait, je pense que je dépasse bien les 40 pages. Donc je suis contente, heureuse. C'est sympa d'écrire des petites histoires aussi. Pas des trucs trop prise de tête et plus long que des Bouts d'histoire. Des textes où je prend le temps de m'attacher aux personnages et à leurs problèmes...

    Donc, j'ai réussi à écrire la partie 3&4 d'une histoire que j'avais déjà commencé à écrire l'année dernière. Cependant, elle ne sera pas postée ici. J'en ai commencé une autre, que je considère plus légère, mais en vrai, les personnages ont bien leur lot de problème. Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, si je la publie ici, sur wattpad, ou si je l'auto publie sur amazon. On verra sa tête à la fin, si elle me plait vraiment ;)

     

    Ou sinon, voici le Bout d'histoire pour le projet d'Eklablog #48, le thème étant : La nuit.

     

    Elle se réveilla en sursaut. La nuit était déjà bien avancée, et il faisait sombre et elle avait du mal à distinguer ce qui l'entourait. Elle aurait pu essayer de se rendormir, mais elle n'y arriverait pas. Elle le savait.

    Elle ne pourrait pas se rendormir tant qu'elle ne comprenait pas où elle était.

    Elle n'avait jamais pensé qu'elle serait ce genre de personne qui au réveil oubliait qui il était, où il était et ce qui se passait. Mais depuis le divorce de ses parents, depuis qu'elle déménageait autant, c'était devenu compliqué de se repérer.

    Il y avait ce bureau au bout du lit. Et puis l'armoire là. Le grand miroir sur la droite. Le fenêtre au fond.

    Elle se leva instinctivement vers cette dernière. Les volets n'étaient pas fermés et la lueur de la Lune entrait dans la chambre.

    Elle leva les yeux vers l'objet céleste. Qu'est-ce qu'elle était belle, toute ronde ainsi et brillante.

    Elle eut soudain une envie de pleurer et laissa couler ses larmes. La Lune lui faisait toujours cet effet et elle ne savait pas vraiment pourquoi. 

    En fait, c'était plus une combinaison de la nuit et la Lune. La nuit où tout était calme, rien ne bougeait, tout le monde dormait. Où tout était encore possible. Où seule la Lune était là pour nous regarder faire, pour nous protéger.

    Elle ne savait toujours pas où elle était, mais ce n'était pas grave. Elle savait que ça reviendrait éventuellement.

    Pour le moment, elle voulait que le matin soit encore loin afin d'observer la Lune encore un peu.

     

    Voilà. Je vous avoue que je n'étais pas vraiment inspirée. Alors que la nuit est peut être mon sujet préféré... Moi aussi je n'ai pas compris...

     

    Le blog des autres participants :

    Eyael_ Projet Eklabugs : Voyage au bout de la nuit

    louna.eriyu - La nuit

    Tsunn - Bataille

    Ryuu-chan - Une nuit dans le monde de Pokémon

    Mrs Swadloon - À la faveur de la nuit

     

    A la prochaine !

    G.

    « Apprendre à RespirerCrier »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Juillet à 17:27

    Intéressant dans ton texte, la Nuit semble être un personnage à part entière. Peut-être que tu aurais pu la faire interagir avec ton héroïne ? En tout cas, tu peux explorer cette piste si tu as envie d'aller plus loin dans une future inspiration ?

      • Mardi 30 Juillet à 18:53

        Euh, en vrai, c'est une super idée ! ;)

    2
    Mardi 30 Juillet à 19:29

    Tout d'abord, je te félicite pour ta démarche d'écrire tous les jours, même si c'est peu. Je trouve ça admirable (j'ai beaucoup de mal à faire d'une activité, quelque chose de quotidien, donc quand quelqu'un y arrive, je trouve ça fou !)

    Pour parler du texte, il me semble assez simple, pas trop chargé, ni lourd à la lecture. Je trouve l'idée d'Eyael super intéressante, du coup, j'espère que tu vas en écrire une suite :p

      • Mardi 30 Juillet à 19:33

        C'est drôle que tu dises ça, parce que ça doit faire 3-4 jours que je n'ai rien écris (alors que je sais quoi écrire). C'est juste que je ne suis pas vraiment chez moi, du coup, j'ai plus de mal à trouver du temps et un endroit où je me sente en confiance pour bien écrire...

        L'idée d'Eyael est vraiment intéressante, mais tu me connais, il n'y aura pas de suite ! Par contre, tu peux l'écrire toi si tu veux, ce serait super intéressant de voir comment tu arranges la chose !

        Mais si je suis inspirée, je pourrais peut être écrire un autre Bout d'histoire à partir de cette idée, à voir !

      • Mardi 30 Juillet à 21:18

        Ah bah voilà, t'as ruiné toute l'admiration que j'avais érigé pour toi depuis la lecture de ton article (JE DÉCONNE). Si ce n'est que situationnel, l'écriture reviendra rapidement - quand tu retrouveras un lieu qui te permette d'écrire, en gros.

        Justement, bouscule tes habitudes ! ... et moi, je ne bousculerais pas les miennes >_> En vrai, si tu ne tiens pas à écrire de suite, ne l'écris pas. Et pour ma part, je doute que je parviendrais à écrire une suite.

      • Mardi 30 Juillet à 21:45

        Mais tu sais, l'écriture c'est tout une histoire de volonté ! Je n'aurai pas écris tous ces livres sans ma volonté à raconter la vie de ces perso ;) Donc tu peux restaurer ton admiration pour moi^^

        Euh... en fait, quand j'écris une histoire qui ne m'inspire pas, même si c'est un petit paragraphe, je trouve ça vraiment nulle à la fin...! Non, mais vraiment, je peux y réfléchir, mais je ne pense pas du tout faire une suite, mais peut être une autre Bout d'Histoire, on verra !

      • Mercredi 31 Juillet à 12:04

        Si tu multiplie mon salaire d'août par 10, je pense que je pourrais y arriver (et sachant qu'il est de 0€, bah, ce sera gratuit !).

        Ah, je vois ! Ça se comprend, j'ai presque la même chose, si je puis dire, donc j'arrive à peu près à imaginer ce que tu peux ressentir.

      • Mercredi 31 Juillet à 13:14

        Si tu demandes seulement zéro euros, je crois que je peux y réfléchir !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :