• Le Fauteuil

    La vie de Lizzy liée au Fauteuil. 

    Le Fauteuil

    Bonjour à tous ! 

    Quoi de beau ? :)

     

    Lizzy se souvenait lorsqu'on l'avait installé. Elle n'avait que cinq ans à l'époque, mais cela avait été tout un événement. Les gens s'étaient tous rapprochés contre les poteaux de sécurité pour mieux voir. Le père de Lizzy l'avait mise sur ses épaules et de son poste d'observation, personne ne pouvait la déranger.

    Ils étaient venus à quatre pour le porter. Ils l'avaient recouvert d'un tissu pour faire durer le suspense. Les ouvriers avaient travaillé sans laisser une seule partie à découvert. A l'aide d'instruments bruyants, ils l'avaient vissé dans le sol. Lizzy se souvint s'être bouchée les oreilles avec ses petites mains.

    Et le moment était enfin venu. Après le discours du maire, ils étaient venus à deux pour enlever le drap rouge. Tout le monde avait retenu son souffle.

    Le fauteuil était vraiment magnifique.

    Il était bas, mais restait imposant. Il avait été fait en bois clair. Son tissu était beige et de jolies fleurs avaient été tissées.

    Dans les premiers jours, ce fut la nouvelle attraction et une foule se rassemblait toujours autour. Mais bientôt, l'addiction des premiers jours disparut et Lizzy eut le fauteuil que pour elle. Il y avait bien sûr toujours les touristes qui y faisaient un saut, mais en général il était vide.

    Elle venait avec ses amis pour jouer. Celle qui était assise était la reine. A cache-cache, elle s'accroupissait derrière. Parfois, elle s'asseyait pour y lire des livres imagés. Parfois, elle s'endormait en lisant.

    En grandissant, elle s'en éloigna. Mais il y avait toujours un moment où elle y revenait. Soit pour manger en extérieur soit pour observer les gens.

    Lorsque la guerre éclata, elle se souvint très bien lorsqu'elle dût se cacher derrière. Elle s'était retrouvée à côté lorsque l'alarme avait sonné. Il n'y avait pas de meilleure cachette à ce moment-là. Elle avait tremblé de tout son être, son dos collé à celui du fauteuil. Elle s'était endormie à même le sol dur et c'était son père qui l'avait trouvée. Ils avaient dû quitter la ville. Elle l'oublia pendant toutes ces années exilée.

    A son retour, elle était allée le chercher et avait été surprise de voir qu'il était toujours debout, alors que certains immeubles s'étaient effondrés.

    Plus tard, elle revint avec son fiancé. Elle prit aussi une photo de mariage assise dessus. Sa longue robe blanche s’étendant au sol. Lorsque ses enfants furent grands, elle les emmena vers lui. Et Lizzy les berçait alors qu'ils étaient assis sur ses genoux.

    Lorsqu'elle fut plus vieille, Lizzy allait s'y asseoir tous les jours, même si c'était seulement pour quelques minutes. Elle n'y jouait plus, mais elle sentait l’odeur qui s'en dégageait : à la fois la fraîcheur du dehors et les vielles senteurs de sa jeunesse.

    Un jour, alors qu'ils avaient décidé de l'enlever parce que plus personne ne l'utilisait à par elle, Lizzy les supplia de le lui donner. Elle pouvait même l'acheter, elle avait assez d'argent.

    Le fauteuil se trouva ainsi dans son salon. Et elle put y rester assise toute la journée.

    Car comme il l'avait sauvée, elle l'avait sauvé.

     

     

    J'ai eu l'idée en voyant ce fauteuil dans la rue. Vous savez, il y a beaucoup de personne qui jette des sièges ou des fauteuils dans la rue. Si vous y faites attention, vous en verrez surement plus que d'habitude. Mais il y a eu ce fauteuil. Il était vraiment beau. Et en bon état ! Ils ne l'avaient même pas jeter à côté d'une poubelle, vous voyez ? C'était vraiment au milieu de la rue !

    Ce bout d'histoire est le résultat de son inspiration ;)

     

    A la prochaine !

    G.

    « La Légende de Noie Reminiscence »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre à 18:45

    Ton texte est magnifique et très touchant. J'aime beaucoup l'idée de lien, un peu le centre de la vie de cette Lizzy. Continue ;).

      • Samedi 11 Novembre à 21:04
        Merci beaucoup !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :