• Pas pour moi...

    Elaine refuse sa demande en mariage.

    Pas pour moi...

    Hello !

    Vous allez bien ?

    Sans plus attendre, voici le nouveau Bout d'histoire !

     

    - Je ne crois pas que tu sois le bon pour moi.

    Jordan se décomposa.

    - Quoi ?

    Elaine le regardait d'un air désolé, sans être pour autant attristée. Jordan restait figé, à genoux, au sol, présentant encore sa bague de fiançailles. Qu'Elaine venait de refuser. Toute les personnes attablés au restaurant les observaient.

    - Je ne pense pas que tu sois l'homme de ma vie, répéta Elaine en d'autres mots.

    - Mais pourquoi ? Tout va bien entre nous, je t'aime, tu m'aimes, pourquoi je ne suis pas l'homme de ta vie ? Pourquoi tu ne veux pas m'épouser ?

    Elaine soupira.

    - C'est compliqué.

    Jordan se releva d'un coup.

    - Non ! Tu n'as pas le droit de dire cette phrase. Si tu comptes dire non à ma demande, j'ai le droit à plus d'explications !

    - C'est moi le problème, pas toi, le rassura-t-elle.

    - Elaine, fit-il avec un ton de reproche.

    Il attendait plus, et ça se comprenait. En fait, il avait le droit de savoir plus.

    - Je... commença Elaine.

    Même les clients du restaurant retenaient leur souffle.

    - C'est vraiment compliqué à expliquer.

    Elaine commença à se tordre les mains. Le problème, ce n'était pas de le dire. Elle avait un peu peur des réactions. Elle avait peur qu'on la prenne pour une folle.

    - C'est vrai que je t'aime, Jordan.

    Elle entendit son public reprendre son souffle.

    - Mais...

    Pour le retenir une seconde fois.

    - Mais j'ai le sentiment qu'un autre homme m'attend dehors.

    Jordan se retourna pour regarder par la fenêtre du restaurant. Comme si effectivement un homme allait se tenir là, à attendre qu'Elaine sorte.

    - Je ne comprends pas, fit-il alors.

    - Je t'aime bien, repris Elaine. J'ai beaucoup aimé sortir avec toi et toutes ces choses qu'on a pu faire ensemble. Mais j'ai le sentiment que ce n'est pas ça. En fait, je suis sûre qu'il y a quelqu'un ailleurs, qui attend que j'arrive pour le sauver.

    - Moi aussi j'ai besoin que tu me sauves, Elaine !

    Elle soupira une nouvelle fois.

    - Je t'avais dis que c'était compliqué, dit-elle en attrapant ses affaires.

    - Elaine, ne pars pas ! Nous pouvons en discuter.

    - Il n'y a rien à dire de plus. Ma décision est déjà toute prise.

    - Elaine...!

    Il voulu lui attraper le poignet pour l'arrêter, mais elle fut plus rapide. Alors qu'elle passait la porte du restaurant, elle l'entendit s'énerver.

    Elaine, quant à elle, était juste contente de pouvoir enfin échapper à tout ces regards.

     

     

    J'ai eu l'idée grâce à une fille de ma classe qui va bientôt se marier. Elle est depuis longtemps avec son copain. Et je me suis demandée ce que ça ferait si justement, une relation qui dure depuis longtemps où chaque partenaire aime l'autre se sépare parce que la fille pense que quelqu'un d'autre l'attend ailleurs. Est-ce que du coup elle aime vraiment cet homme ?

    J'ai bien aimé le fait qu'elle porte tellement attention aux regards des autres. Que Jordan accepte son excuse importe peu. Tant qu'elle peut échapper à tous ces regards...

     

    A la prochaine !

    G.

    « L'ExécutionUnivers »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Mai à 22:36

    Je trouverais ça hyper angoissant de recevoir ou de faire une demande en mariage dans un lieu public où automatiquement des gens peuvent me voir, comme un restaurant.
    Imagine si la personne dit non justement, et tout le monde contemple le vent que tu viens de te prendre. Et veut savoir la suite, d'une façon totalement indiscrète.
    Je comprends totalement qu'Elaine veuille juste partir, peu importe si Jordan accepte sa raison de ne pas vouloi l'épouser ou non, ça me paraît extrêmement logique. Je me sentirais super mal d'avoir à faire quelque chose comme ça alors que tout un restaurant a les yeux fixés sur moi, attendant la suite. Mais c'est ma vie, vous vous en ficheriez si vous n'étiez pas ici et vous ne m'accordez aucune importance, alors pourquoi?!

    Par contre, j'ai une question existentielle: Elaine croit-elle au destin? J'aurais tendance à me dire que oui puisqu'elle a le sentiment que quelqu'un l'attend, ça suppose pour moi une forme de destinée... non? '^' (enclencher un débat sur le destin: check)

      • Samedi 26 Mai à 22:53
        Mon commentaire s'est effacé :(

        Je disais que je n'avais pas du tout penser à cela en écrivant l'histoire. Mais je suis plutôt d'accord avec toi.
        En vrai, je crois pas que j'aimerai avoir une demande en mariage, je préférai qu'on le décide ensemble…

        Oui, je pense qu'elle croit au destin. Elle aime Jordan, mais elle sent qu'il y a quelqu'un d'autre pour elle, que ce n'est pas le bon.
      • Samedi 26 Mai à 23:10

        D: oh nooooo

        Alors que le fait que tu mettes l'accent sur les regards et tout, c'est vraiment ce qui m'a frappé, c'est que les gens fixaient la scène en mode "allez quoi la suite quoi" comme si c'était un feuilleton alors que c'était en fait la réalité... ._.
        Je crois que si quelqu'un me demandait en mariage, ça me paniquerait totalement ... je saurais pas quoi faire du coup je m'enfuirais probablement x)

        Mais et si cet homme que le destin lui réservait ne se présentait pas? Enfin, je sais pas trop... je suis scpetique par rapport au destin alors j'essaie de trouver des contre-arguments, mais je vois l'idée, c'est plus de l'instinct à ce niveau, non?

      • Samedi 26 Mai à 23:31
        Le truc, c'est que ce n'était pas du tout mon idée de base. Ça s'est inséré lorsque j'ai écris le Bout d'histoire !
        Moi aussi, je crois que je ne lui répondrais pas, que je prendrais dix ans à réfléchir pour final lui dire non. Le pauvre, il va souffrir à cause de moi…

        Oui, on peut aussi parlé d'instinc^^
        Et alors, qu'est-ce que ça fait s'il ne se présente pas ?
        T'aimes pas l'idée d'un destin ?
      • Dimanche 27 Mai à 00:27

        On ne contrôle pas toujours ce qu'on écrit ^^
        Aha, les pauvres, les gens qui vons nous demander en mariage :') iels vont douiller... ^^

        Ben, c'est un sentiment profond qui n'est pas conclu, je pense que c'est clairement l'instinct qui parle.
        Bah... au final, rien, je suppose? Ca fait que cet homme qui l'attendait et qu'elle voulait trouver n'aura pas été là, et c'est tout. On pourrait parler d'une blague du destin?
        Non effectivement, je n'aime pas trop l'idée que mon chemin soit tout tracé à l'avance...

      • Dimanche 27 Mai à 16:55

        Ah, ça, je suis la première à le dire !!

        Bon, je sais pas toi, mais pour moi, ce sera un mec, donc je dis il^^ Nan, mais vraiment, des fois, je me dis que je finirais vraiment seule avec des chats (parce que j'adore les chats!!). Et en ce moment, je veux adopter des enfants. (On part sur des sujets bien trop sérieux pour des commentaires je trouve^^)

         

        Ok, alors peut être qu'on peut dire qu'elle sent que son destin ce n'est pas de se marier avec Jordan ?

        Je pense que son instinct et son destin sont liés, mais je ne sais pas trop comment...

        En vrai,  y a pas mal de gens qui pensent comme toi, et vraiment, je comprends pas pourquoi vous aimez pas ça. J'aime beaucoup l'idée du destin dans mes histoires, ça donne quelque chose de plus poétique et magique. Maintenant, dans la vraie vie, ça ne me gêne pas non plus. Je me souviens déjà avoir eu ce genre de débat sur Ekla...

        Il y a plusieurs façon de voir le destin :

        Soit tu ne peux rien changer et tout est écrit d'avance (et encore une fois, je ne vois pas pourquoi ce serait un problème. Qu'est-ce que ça nous change ?)

        Soit dans tous les cas, on va arriver à un point, et c'est à nous de décider comment. En gros, on aurait plusieurs chemins mais qui arrivent toujours à la même destination, à nous de choisir le chemin.

        Soit, il n'y a pas de destin. Et on choisis de A à Z ce qu'on veut faire. (Et en vrai, je vois pas pourquoi ça supprimerait l'idée du destin. Peut être que ton destin était de tout choisir de A à Z. Le libre arbitre est clairement une jolie illusion.)

      • Dimanche 27 Mai à 17:14

        J'imagine bien pourquoi :')
        Pourquoi les commentaires ne seraient pas sérieux? Et pourquoi tu veux adopter des enfants? Eh dis, on est pas obligés de se marier anyway ^^ tu peux très bien vivre de façon parfaitement heureuse avec quelqu'un sans l'épouser... Tout est des conventions sociales :o

        On pourrait dire ça comme ça. Du coup, ce serait l'instinct qui t'indique si c'est ton destin ou pas? Du genre, quand tu fais un truc, tu peux sentir si c'est "bien" ou pas, ce serait quelque chose du même acabit?

        Dans les histoires, l'idée de la destinée peut être exploitée pour donner un côté plus fort à l'histoire, du genre que c'est le destin qui a amené les gens ici.
        Mais je n'aime pas non plus l'idée de destinée dans les histoires.
        Parce qu'imaginer que ce ne sont pas les choix des personnages (ou des gens, ce point de vue s'applique aussi à la réalité) qui les ont menés ici mais une espèce de force supérieure inconnue ou quelque chose du même acabit a quelque chose de décevant. Alors quoi? C'était supposé se passer de cette façon ou d'une façon similaire, et quoi qu'on fasse, on n'aurait pas pu faire autrement?
        Ca a quelque chose de super décevant, puisqu'on se dit que quoi qu'on fasse, la même chose va arriver et qu'il n'y a pas besoin de faire quelque chose de spécial pour y arriver.
        Par exemple si ton destin c'est d'avoir tel métier tu le feras quoi qu'il se passe alors ça sert à rien de cravacher pour réussir les études qui y mènent, n'est-ce pas?
        Si ton destin est d'accomplir telle chose, tu l'accompliras quoi qu'il se produise du coup ça sert à rien soit de tenter de l'éviter soit au contraire d'essayer de la favoriser.
        Or, c'est manifestement pas comme ça que ça marche. Si tu veux un truc, il faut que tu l'inities et que tu agisses pour y parvenir. Et si tu as un choix à faire, tu dois toi-même prendre une décision et faire ce choix. C'est d'ailleurs l'un des engrenages de la notion de destin, c'est qu'on ne connaît pas son destin.
        Mais pour moi ça pose problème, parce que tu n'as pas de libre arbitre, or tu l'exerces à chaque fois que tu fais un choix, que ce soit quelque chose d'important comme je sais pas épouser une personne, faire un speech déterminant ou je sais pas quoi, ou quelque chose de banal comme ce que tu vas manger ce soir.
        Il y a des conceptions du destin qui laissent la place au libre-arbitre, mais d'autres non. D'autre part, j'ai horreur de l'idée qu'on est présupposés à faire quelque chose ou pas, ça anéantit les efforts qu'on a fait pour y arriver.
        Et enfin, je vois pas en quoi le libre-arbitre est une illusion.
        Oh. Je me suis enflammé. x)

      • Dimanche 27 Mai à 18:29

        Parce que je veux pas que tout le monde lise ce genre de pensées. Je me livre déjà assez bien avec mes Bouts d'histoire je trouve^^

        J'ai envie de me marier. Mais je suis compliquée donc je ne sais pas si ça va arriver. Et si ça n'arrive pas, je pense que c'est parce que je n'arriverai pas à me décider. Donc ce sera de ma faute.

        Je veux adopter pour une raison plutôt égoïste (bizarre de dire ça pour l'adoption hein) : j'ai pas envie d'accoucher. J'ai pas envie d'avoir un tout petit bébé. C'est trop compliqué, ça fatigue, c'est dur, ça fait mal.

         

        Ouais, on peut dire que c'est un truc dans le genre.

         

        Savoir que tu n'es pas arrivé ici grâce à tes choix, c'est décevant ? Savoir que tu ne peux pas contrôler, c'est décevant ? 

        C'est drôle, j'avais encore jamais lu ça^^

        Alors, je suis pas d'accord sur le fait de ne pas faire ses études parce qu'à la fin on aura ce métier de toute façon. Comme tu le dis, tu ne connais pas ton destin. Peut être que ton destin s'est de ne pas faire tes études et donc de ne pas avoir ce métier.

        Peut être que ton destin c'est d'accomplir cette chose de toute façon, mais comment tu peux savoir qu'elle est cette chose ?

        Pour moi le libre arbitre est une illusion parce qu'importe la décision que tu vas prendre, ce sera ton destin. Même si t'as du stresser pendant des semaines pour prendre cette décision, pour moi à la fin, c'était écrit que tu prendrais cette décision est pas une autre. C'est la définition du destin que je préfère. Que chaque chose était effectivement écrit : que tu trime dans tes études ou non, qu'au final à cause de ça, tu es le métier que tu veux ou non. Que tu t’investisse dans une relation ou non. Que ça aboutisse au mariage ou non. Tout, tout est écrit. Donc oui, le libre arbitre en devient une illusion. Tu crois que tu choisis, que c'est toi qui décide, alors que c'était écrit que tu choisirais ça ou ça.

        "D'autre part, j'ai horreur de l'idée qu'on est présupposés à faire quelque chose ou pas, ça anéantit les efforts qu'on a fait pour y arriver." Pour moi, ce n'est pas du tout contradictoire. Ce n'est pas parce que s'était écrit que tu devais arriver là que ça annule tes efforts. Tes efforts aussi étaient écrits !

        Je sais pas trop si on comprend où je veux en venir...

      • Dimanche 27 Mai à 18:53

        Ho ok. As you wish :3
        ... ça se tient ._.
        Oh toi aussi tu es comme ça! J'ai super peur de la grossesse et de l'accouchement... De l'autre côté on peut se dire que c'est égoïste de vouloir faire ses propres enfants alors qu'il y en a plein qui n'ont pas de parents, non? '^'

        Ben moi ça me déçoit parce que du coup je ne peux pas être acteur de ma vie, décider, ça n'a aucune valeur au final. Autant rester couché toute la journée...
        J'imaginais le cas de figure où ton destin c'est d'avoir ce métier -du coup tu l'auras d'une autre façon ... Je sais pas trop si c'était foireux ce que je viens d'écrire ^^'

        Du coup tu es déterministe, chaque seconde de ta vie a été écrite à l'avance pour toi ... Pour moi je pense pas que ça puisse être ça. Ca fait trop de trucs. Et puis je n'aime pas l'idée de n'être au final pas libre, pas acteur, de pas pouvoir faire des choix qui m'appartiennent réellement: si c'était écrit, quelqu'un d'autre l'a décidé et donc, ce n'est pas vraiment mon choix...
        Tu vois ce que je veux dire? Mais moi cette idée là ne fit pas avec ce que je ressens. J'ai vraiment plus l'impression qu'on est lâchés au hasard. Si c'était écrit, ça aurait plus de sens, non?

        Ca me convainc pas vraiment. Si le but était écrit, que je le fasse ou non... :/ Je sais pas trop si c'est compréhensible ou non ce que je te réponds en vrai x)

      • Lundi 28 Mai à 00:40
        Oui, mais d'un autre côté, j'ai une copine qui m'a dit qu'on devrait faire des enfants si physique on peut car ils y en a qui n'ont pas cette chance…

        En fait, je comprends pas pourquoi le fait que tu ne puisse pas choisir te déçois. Ce n’est pas parce que tout est écrit que tu n'es pas l'acteur de ta vie.
        Encore une fois, pour moi ce n'est pas contradictoire…
        Et non, si tu restes au lit toute la journée, ce sera écrit que tu restera au lit et que tu ne vas pas réussir tes études (par exemple).
        Ce n'est pas parce que c'était écris que ce n'est pas ton choix. Quand tu prends une décision t'as bien l'impression que c'est toi qui la prend non ? Maintenant imagine que tout était écrit, aurait tu changé ta décision pour autant ? Est ce que tu ressens moins cette décision comme tienne ? Pour moi, c'est un non clair.

        Et puis attend, tout ne peut pas être écris parce que ça fait trop de truc ? T'es sérieux là ?^^ ça fait trop de truc ?^^
        Et ça veut dire quoi on est lâché au hasard ?
        Je crois que je préfère savoir qu'on a un destin quel qu'il soit que d'être lâché sans vraiment de but…
      • Lundi 28 Mai à 09:24

        On doit manger parce que des gens souffrent de famine? Voilà, c'est le même genre de questions... ça me paraît bizarre comme point de vue, parce que ça revient à se dire que je dois utiliser mon système reproductif parce qu'il marche... on utilise pas un truc parce que ça fontionne, on l'utilise parce qu'on en a besoin ou qu'on le veut bien... ._. y'a plein de trucs qui fonctionnent et qu'on utilise pas! Se nourrir que de pâtes, ça fonctionne (j'ai testé). Mais à moins de ne pas avoir le choix, personne ne fait ça.

        Si tout est écrit, ça veut dire que quelqu'un d'autre a tracé ma destinée, et a donc choisi "mes" choix, pris "mes" décisions et défini "mes" actions... C'est décevant parce que si je ne choisis pas, je ne suis pas acteur. Et c'est frustrant de me dire que quelqu'un a tout décidé pour moi à l'avance, parce que du coup tout est déjà tracé. Je comprends le besoin de ressentir qu'on fait partie d'un tout qui a du sens, mais sérieusement, je pense qu'on est là purement par hasard et que personne ne nous a tracé une destinée, tout simplement parce que ça implique une entité de type Dieu. Chose qui me paraît être plutôt un non-sens.
        J'ai une philosophie dépressive là-dessus, si tu m'écoutes, tout est une succession de hasard, il n'y a pas de cohérence générale, on est que des points dans un bordel de points, sans lignes pour les relier. Cela dit, ce n'est pas parce que c'est un bazar total et hasardeux duquel tirer du sens est compliqué (voire impossible, selon la perspective), qu'il n'y a pas des schèmes qui se répètent et qu'on peut utiliser.
        Puis on dit que "c'est écrit" -maintenant je vais poser une question de connard, juste pour le troll: c'est écrit où? Voilà j'ai fait mon troll je suis content. Plus sérieusement, c'est assez décevant de se dire que tout est comme ça, et puis ça me paraît pas soutenable parce que comme je l'ai dit plus haut ça implique un sens général, une machinerie, ou un Dieu, ou des Dieux (c'est pas le nombre qui importe, c'est l'action de l'entité ou des entités); et pour moi c'est clairement une illusion qu'on se crée pour se rassurer. Parce que c'est rassurant de se dire que ça a un sens, même si on ne le comprend pas.
        Si on suit ta logique, c'est parce que ce serait écrit que j'aurais l'impression que c'est moi qui la prends -alors que si c'était écrit à l'avance, ça peut pas être mon choix, sauf si on imagine un système où tu écris ta propre vie à l'avance, puis tu l'oublies, et après tu vas la vivre (ça me fait penser au daïmon de Socrate comme théorie, btw). Du coup, oui, sauf dans cette dernière hypothèse, si tout est écrit, ça ne peut pas être mon choix, ça me paraît être assez net comme contradiction pourtant :')

        Bon du coup j'avais déjà répondu à ce point au-dessus: ça implique un Dieu, or pour moi y'en a pas et si tout était "tracé" ce serait un peu gros pour du hasard, non? (en vrai j'étais sûr de l'avoir précisé du coup je me suis relu et j'ai lâché un "OUSP")
        On est même pas "lâchés" en soi, ça impliquerait quelqu'un qui nous lâche (et qui nous tenait avant). Mais pour moi, on est plutôt le fruit du hasard de l'évolution, puis de la socialisation, que de l'intelligence d'un être supérieur, ça me paraît vachement plus réaliste, même si je l'admets beaucoup plus déprimant et moins rassurant. De l'autre côté, ça te donne la maîtrise complète du sens de ta vie, et ça c'est trop cool je trouve!

      • Mercredi 30 Mai à 22:17

        Ouais, mais avec ce genre de raisonnement, on va nulle part--' Nan, vraiment, j'accepte ce genre d'argument, en vrai. J'ai la chance de pouvoir faire des enfants, j'imagine très bien ce que peuvent ressentir ceux qui ne peuvent pas à mon égard si je leur dis que je ne veux pas en faire parce que ce sera dur...

        En fait, je comprends pas en quoi ça te gêne, du moment où tu es convaincue d'avoir choisis par toi même. Même si c'était écris à l'avance, c'est quand même toi et tes choix. On t'a pas influencé parce que c'était ton destin, c'est toi qui a choisis ça. Même si c'est ton destin de choisir ça (je sais pas si c'est très compréhensible). 

        Ok, c'est une théorie. On va appeler ça le théorie du hasard, j'aime bien :) Mais en vrai, je crois que cette théorie me stress plus qu'autre chose. On viens faire quoi ici du coup ? Si on est que le fruit du hasard ?

        Je ne répondrais pas à cette question, parce que tu joues au connard^^

        Suis d'accord que c'est totalement rassurant de savoir qu'on fait parti d'un tout (voir les lignes plus haut où je disais que ça me stresserai de ne pas l'être). Et encore une fois, je ne vois pas pourquoi c'est décevant. Ok, tout est écrit, mais pourquoi ça te déçois ? Parce que c'est pas toi qui l'a écrit ? Alors, quoi ? Ca veut dire que c'est pas le meilleur pour toi ? peut être que si c'est toi qui avait tout écris, ta vie serait encore pire et tu aurais justement fais les pires choix au monde !

        En gros, je dis que même si c'est écris, ça ne signifie pas que ça reste ta décision. Parce que tu as réfléchis à cette décision, tes sentiments t'ont influencé, au final, c'est toutes ces choses qui sont liées à toi qui t'ont faire choisir ça ou ça. Et à la fin, je le répète, mais tu choisis. Personne n'est là pour te dire quoi faire. Donc, peut être que c'est écrit que tu choisirais ça ou ça, mais tu l'as toujours choisis.

        Etre lâché dans le vide, c'est avoir la maîtrise sur sa vie ? Pas obligatoirement, je trouve. Les choses peuvent arriver sans qu'on puisse les contrôler. C'est pas parce qu'on est lâché qu'on a le contrôle sur notre vie. On a le contrôle sur nos choix, mais pas sur leurs conséquences. Imagine on se trompe sur tout la ligne et y a personne pour nous rattraper derrière, parce qu'on est lâché, comment on fait pour remonter la pente ?

      • Mercredi 30 Mai à 23:17

        Ah ouais alors que quelqu'un qui me sort ça je pars en fight avec, j'en ai rien à foutre, c'est mon corps, c'est moi qui décide ce que je fais avec, et c'est pas parce que je peux faire des trucs que les autres peuvent pas forcément faire que je suis obligé de les faire et que c'est un argument pour que je les fasse! Et t'as le droit de trouver ça dur, et à mon avis personne ne peut te blâmer pour ça. J'ai pas envie de vivre une grossesse à cause des violences médicales transphobes & de la douleur de l'accouchement & parce que j'ai pas envie de changer des couches, et c'est totalement mon droit de pas vouloir être exposé à ça. Et c'est pas parce que des gens avec des ovaires sont stériles que je dois utiliser mon utérus, on dirait que je vais faire des enfants pour leur faire plaisir parce qu'iels ne peuvent pas en faire... ça me paraît totalement ridicule comme raisonnement... du coup non j'accepte même pas ce type de propos comme des arguments.

        Bah déjà ce paragraphe contient pour moi une contradiction :') puisque le destin, c'est un truc qui est écrit à l'avance par X intelligence et qui définit ce que tu vas faire dans ta vie avec plus ou moins de précision. Donc, c'est que quelqu'un d'autre l'a choisi pour toi. Donc, ce ne sont pas tes choix. Et si tu as l'impression que c'est tes choix, c'est parce que l'intelligence X l'a écrit également. Mais en vrai c'est ses choix à elle, pas à toi. [sauf dans le cadre où tu es l'intelligence X qui a écrit ton destin]

        Justement, c'est pour ça que c'est une théorie dépressive: parce que le sens de la vie c'est pas écrit, y'a pas un truc qu'on vient faire ici, notre présence, la présence de notre espèce, de notre société et de son histoire n'a pas un but, et tout ça n'a pas été créé dans un but. Et puisqu'on est le fruit du hasard, c'est entièrement à nous de donner du sens à nos vies en faisant ce qui nous semble avoir du sens, ce qui nous paraît juste, ce qui nous paraît positif, n'importe quoi qui a du sens à nos yeux. Cela rend le sens de la vie totalement subjectif et dépendant de la personne avec qui on en discute.

        C'était pas fait pour que tu y répondes, c'est juste que ça me démangeait depuis le début, alors maintenant c'est fait :')

        Là où la théorie du destin me déçoit, c'est que tout est déjà tracé. Il n'y a pas de place pour le nouveau, pour notre intelligence. Ca l'annihile, puisqu'on ne décide de rien on la met jamais à l'épreuve, de là à dire qu'elle n'existe pas y'a qu'un pas.
        Et encore une fois, c'est pas moi qui l'ai écrit, ça veut pas dire que c'est pas le meilleur, mais que ce ne sont pas mes choix, c'est le coeur de mon argument depuis le début: sauf dans le cas où je choisis ma vie, puis j'oublie, puis je vais la vivre, ce ne sont pas mes choix et tout a été écrit par X entité je-ne-sais-quoi, et c'est super décevant parce que du coup, nous sommes toustes prédéterminé.e.s à faire tel ou tel truc, tel ou tel choix, telle ou telle action. Je trouve ça limite plus déprimant que ma théorie du hasard...
        Le principe du destin c'est justement que quelqu'un a écrit ce que tu vas faire, quelqu'un l'a prévu, quelqu'un a décidé ce que tu allais faire. Alors tu peux parler d'émotions, d'influences etc. mais si c'était pas écrit, il n'y aurait pas eu ça, donc ça n'aurait pas pu être écrit que je fasse tel choix car ça aurait alors été incohérent. Ben oui, le destin ça s'applique à tout le monde, du coup forcément dans le cas où on a un destin, on est toustes pris.e.s dans une grande toile toute tissée où on n'a plus qu'à parcourir chacun.e son fil, précisément. Et on n'a pas le choix aux croisements, pas de décisions à prendre, pas d'intelligence à tester, rien, on est comme des petits automates qui parcourraient chacun leur morceau de rail.

        Ce que j'ai voulu dire, quand j'ai dit que ça te donnait la maîtrise complète de ta vie, c'est pas que tu vas obligatoirement la prendre, mais que tu as la possibilité de prendre la maîtrise de ta vie. C'est à dire qu'on est au milieu d'un bordel sans nom, on est des parcelles de ce bordel, et si on fait des erreurs, c'est à nous de les assumer. C'est à nous aussi de faire les bons choix, et si on se trompe, au fond c'est pas bien grave puisqu'on a la possibilité de faire d'autres choix pour se rattraper. Et pour remonter la pente, tu te débrouilles, et tu as la possiblité de le faire, sans destin qui te dirait si tu remontes ou pas. Et si ça se passe pas comme prévu, c'est pas grave non plus, et c'est plus ou moins rattrapable selon la gravité de l'erreur.
        Non parce que si tu te plantes, sinon, c'est que c'était ton destin de le faire, et si c'est ton destin de rester en bas de la pente??

      • Vendredi 1er Juin à 14:59

        En vrai, j'accepte les deux. Je comprends pourquoi tu réagis comme ça et je comprendrais pourquoi cette personne incapable de faire des enfants réagirait comme il le ferait...

        'Si c'est ton destin de rester en bas de la pente ??' Je savais que t'allais me le dire ça^^

        En vrai, ok, c'est une contradiction. Mais c'est pas grave. En fait, je trouve ça pas grave que notre destin soit déjà écrit à l'avance ou non. Ça ne me fait pas ressentir moins que mes choix sont ceux que j'ai choisis. C'est ainsi que je le ressent, que ce soit écrit ou non. Ça n'a pas d'importance.

        Si tout a été écrit et qu'on n'a pas de maîtrise sur notre vie, qu'est-ce que ça change ? C'est pas grave. Ce n'est pas quelque chose qu'on pourra changer d'ailleurs. C'est quelque chose qui nous dépasse tellement. 

        Je ne vois pas pourquoi tu serais déçu de ne pas avoir la maîtrise de ta vie, il y a tellement de chose sur lequel on a pas d'emprise !

        Je préfère croire que notre vie est toute tracé, que de penser qu'on est la sans but. Et puis, c'est pas parce que c'est tracé qu'on sait ce qui va se passer après. On a toujours nos doutes, nos joies.

        Imagines-nous comme des personnages d'une histoire. Tu sais très bien ce qui va arriver à la fin, quand est-ce qu'il sera heureux ou triste et pourquoi. En vrai, c'est vraiment la même chose^^

      • Vendredi 1er Juin à 23:22

        Ben je comprends pas vraiment l'autre point de vue. Je vois pas à quel moment tu peux en avoir rien à faire du choix des autres à tel point que tu décides que c'est de leur devoir de faire des enfants alors qu'iels veulent pas forcément juste parce que leur système reproductif fonctionne... et que tu peux leur reprocher de pas en faire... je sais que c'est "mal vu" de pas faire des enfants alors que tu peux, parce que tu veux pas, mais enfin quand même quoi...

        Ha, je pensais aussi que tu t'y attendrais ^^

        Oh xD ça change tout alors. Non attends quoi? D: je voulais que tu me prouves que j'avais tort... ._.

        Moi ça me déçoit parce que même si je contrôle pas le monde, je contrôle ce que je fais de ma vie, et ce que je fais moi, et de me dire que ça a été écrit me dépossède de ça. Je me dis que finalement c'est pas moi qui décide, et ça me plaît pas du tout comme concept. Je veux être maître de mes actions! Et comme on a droit à du ressenti, je ressens rien du tout comme un "destin" moi...
        Pour moi c'est important, mais je pense que j'ai une expérience différente quant à des gens qui ont décidé/voulu décider à ma place, et j'aime pas ça. Alors l'idée que X intelligence qui nous dépasse ait tout décidé à l'avance, ça me paraît... le pire truc du monde? ^^ C'est quoi le point alors? Voir tout qui se déroule selon ton plan? Pourquoi ne pas avoir juste créé les vidéos satisfaisantes sur YouTube alors? Pourquoi s'être embêté.e à faire tout un monde avec plein de trucs chiants? Et pourquoi avoir fait le monde de cette façon?

        Je préfère l'idée qu'on est là sans but. Que le monde ait été créé avec autant de défauts et de conneries par une entité qui aurait tout décidé à l'avance sans se dire "hm, je suis un affreux connard, réparons cette merde"... ._. Dieu est vraiment super cruel.le, et ça me déprime.

        Ben... tu vas rire, mais quand je lis une histoire, c'est justement parce que je ne sais pas comment ça va finir... La relire une fois que je sais ce qu'il va se passer est une expérience totalement différente. ._.

      • Lundi 4 Juin à 22:00
        Même toi tu dis que c'est mal vu, donc y a bien quelque chose. Maintenant, je ne dis pas que je comprend complètement cette argument, juste que je l'entend et que ça me fait réfléchir. De même que ton argument inverse aussi ;)

        Tu voulais que je te prouve que t'avais tort sur la contradiction ? En vrai, je trouve pas que c'est une contradiction, parce que ça me gène pas (même si c'est une contradiction… compliqué tout ça ^^)

        Pourquoi tu veux tellement avoir le contrôle ? Encore une fois, moi ça me gène pas (je crois pas qu'on arrivera à se convaincre l'un ou l'autre sur ça--")

        Pourquoi tu penses que ce serait une connerie ?
        C'est peut être horrible de voir les choses comme ça, mais peut être que Dieu nous épargne des choses encore pires dont on n'a pas idée...




        Relire une histoire en sachant déjà ce qui va se passer est exactement l'idée du destin. On comprend alors pourquoi le personnage a dû passer par chaque étape et où ça la mener… dans un sens, je trouve ça beau.
      • Lundi 4 Juin à 23:05

        Enfin plein de trucs parfaitement normaux sont mal vus alors... ._. le poids de ce "quelque chose" est tout à fait négligeable de mon point de vue.

        Bah oui u.u mais c'est bizarre que ce soit une contradiction mais que ça te gêne pas, non? '^'

        Non non on y arrivera pas x) mais je veux pas avoir le contrôle, je pense que nous avons le contrôle sur nos choix et pas X entité qui aurait écrit nos choix à l'avance, peu importe combien c'est poussé d'ailleurs...

        Parce que soit tu considères un Dieu (ou une Déesse, ou plusieurs de ces entités, on s'en fout) qui fait pas le mieux pour X raison, donc c'est un connard puisque selon les principe qu'iel.s nous a/ont inculqués, ne pas faire le mieux c'est de la connarderie. Et s'il est supposé être bon, c'est encore pire.
        Eh, c'est pas parce qu'il peut hypothétiquement y avoir pire que c'est une bonne raison pour ne pas faire mieux ._.

        Ah, ouais, on voit pas du tout les choses de la même façon ^^

      • Jeudi 7 Juin à 19:06

        C'est sur, c'est sur... Mais quand même^^

        C'est peut être bizarre, mais c'est comme ça que je le ressens...

        Si t'ai convaincue d'avoir le contrôle, pourquoi on discute autant en fait ?^^ En plus, on a pas du tout le même point de vue^^

        Je ne pense pas que Dieu nous aurait pas donné le pire, mais le meilleur pour nous. Qui peut paraître horrible, ou pas assez à nos yeux, mais qui en fait ne pouvait pas être meilleur... En vrai, c'est assez compliquer de croire ça, mais c'est l'idée.

        En vrai, je sais pas pourquoi on est partie dans ce débat. Genre, on a vraiment des opinions qui divergent et c'est pas comme si on arrivait à se convaincre. Genre, je nous ai jamais vu comme ça^^

      • Jeudi 7 Juin à 22:04

        Quand même quoi? C'est vrai que en général les trucs sont mal vus pour une raison. En l'occurrence, ne pas faire d'enfants alors que tu peux, serait mal vu parce que tu ne contribues pas au maintient de la population. Sauf que dans la situation actuelle, cette raison n'est plus valide ._.

        Pour le plaisir de la joute verbale, je dirais ;)

        Leibniz a encore frappé, non? Cette explication me fait penser à Leibniz et au meilleur des mondes possibles...
        Alors qu'il me semble que Dieu pourrait améliorer la situation. Il est tout à fait possible de faire mieux ._. (Dieu... est une feignasse... ou n'existe pas)

        On s'est emballés x) je crois qu'il y a aussi eu des mécompréhensions sur le chemin qui ont allongé le débat. Et puis, le plaisir de la joute verbale? ^^

      • Dimanche 17 Juin à 20:50

        Quand même, je ne rejette pas complètement l'argument, même si tu marques un point.

        Peut être^^

        Ok, faut que tu me donnes un cours de philo là, c'est qui Leibniz ? :)

        Comme il y aurait un Dieu, il n'y aurait plus de guerre, c'est ça que tu veux dire ? 

        Toujours la même réponse^^

        En fait, j'ai une vraie question à laquelle j'ai pensé avant de venir te répondre : si tu as le contrôle, si tu ne crois pas en Dieu, comment tu fais quand tout va mal ? A qui tu te tournes ? Qui tu parles ? Parce que personne ne peut t'aider comme Dieu le ferait...  Genre Dieu c'est le soutient ultime, tu vois ?

      • Lundi 18 Juin à 15:06

        Bah. J'aimerais bien savoir alors quelle est la raison qui te fait garder l'argument sous le coude ^^

        C'est un philosophe (obviously) qu'on a étudié en cours cette année, et qui a été largement influencé par Descartes dans le sens où il rejettait pour bonne partie ses thèses fondamentales. C'était pour lui un essentiel dans le sens où tu devais le critiquer et pas t'en inspirer.
        Et en gros la théorie de Leibniz sur ce point, si j'ai bien compris, c'est que Dieu a eu a choisir parmi un panel de mondes possibles, lequel était le meilleur pour créer le truc qui marche le mieux en général. Mais le truc c'est que le en général, ça fait pas une ligne droite mais plus quelque chose comme un électrocardiogramme, avec des hauts et des bas, du coup il y a des choses qui se passent mal même si la ligne générale est bonne ou va vers le bien.

        Je pense que s'il y avait un Dieu qui voulait notre bien, la notion de guerre ou de violence ne serait pas pertinente. On n'aurait pas l'idée de se taper dessus, entre autres u.u

        En l'occurrence, quand je vais pas bien (crois-moi, ça arrive assez souvent pour que je sache quoi faire ^^) et que je n'arrive pas à me remonter le moral tout seul, je me tourne vers des personnes en qui j'ai confiance et avec qui je suis bien, puisque je cherche avant tout à me sentir mieux. Du coup je parle à des gens, je suppose?
        Mais de l'autre côté, je n'attends pas qu'une superpuissance hypothétique règle mes problèmes à ma place. Je n'explique pas ma souffrance par "le plan de Dieu". Je n'envisage pas Dieu comme une entité existante. Je ne prie pas (ou alors sauf pour le côté dramatique de la chose... l'intervention d'un ou de plusieurs Dieux effacerait mes actions D: ), je ne me tourne pas vers Dieu. Je ne lui parle pas. Pour moi ça équivaudrait à parler à un mur. '^'
        Tu te tournes vers Dieu, toi? (et si oui ça fait quoi du coup?? '^' vraies questions, je suis curieux...)

      • Mardi 26 Juin à 19:42

        Juste que mon cerveau veut pas totalement l’éradiquer ? :) J'ai pensé à un autre truc, si on a pas d'enfants, on a pas de descendance... Tu trouves pas que c'est triste ?

        On devait le critiquer et pas s'en inspirer ? J'aime bien^^

        Intéressant comme théories, première fois que j'entend ça...

        Si on n'avait pas l'idée de se taper dessus, ça signifierait qu'on aurait la vérité absolu. Tout serait clair, on aurait pas de mauvais penchant... On serait de bien différentes personnes...

        Ouais, mais les gens, aussi proches que tu veux, des fois, ça suffit pas.

        Je ne dis pas qu'on se tourne vers Dieu pour qu'il résoudre nos problèmes, comme tu te tournes vers tes amis, ils ne vont pas résoudre les problèmes. C'est plutôt pour espérer que quelqu'un le fera... En vrai, je sais pas, c'est compliqué quand même tout ça...

        Ok, on part vraiment sur un sujet de religion là. Je sais que c'est plutôt lié au destin, mais quand même, je m'y attendais pas.

        Oui, je parle à Dieu. Je ne lui demande pas d'effacer ce que j'ai fais, je lui demande que tout se passe bien. Je le remercie de ce que j'ai, j'ai eu et que j'aurais. Je lui crie dessus parce que je lui en veux parfois. Et je ne m'excuse pas pour ça, parce que c'est sa faute. Comme les mauvaises choses sont sa faute, les bonnes le sont aussi. Il faut aussi apprendre à remercier sur les mauvaises choses parce que ça aurait pu être pire, même si tu penses qu'on n'aurait pas dû en arriver là de base. Le monde n'est pas parfait, sans guerre, ni rien, parce qu'on est sur Terre pour se construire. Ou sinon, on serait pas né... Je pourrais encore parler beaucoup, mais on va s'arrêter là pour ce soir...

         

      • Vendredi 29 Juin à 17:37

        Je sais pas. Moi, que mon code génétique ne se perpétue pas, ça ne me dérange pas. Et je sais que je peux transmettre ce en quoi je crois autrement qu'en accouchant. Si j'adopte un enfant, même s'iel n'a pas les mêmes gènes que moi, je l'aurai quand même élevé, donc techniquement il descendra quand même pour partie de moi. Tout dépend de ce que l'on entend par descendance, en somme...

        Après c'est comme tout, c'est à prendre avec des pincettes u.u
        Ah bon? C'est étonnant, elle est quand même pas anecdotique, cette thèse là. Tu as lu Candide? (Pangloss y est à fond dans cette théorie du meilleur des mondes)

        Pas forcément, on peut se tromper sans pour autant aller massacrer son prochain...  Je veux dire qu'on peut résoudre ses problèmes par la discussion et pas par la guerre, quel que soit le problème, si tout le monde était honnête et prêt à faire des compromis, sans envisager d'aller taper sur le voisin pour x raison, les problèmes se résoudraient. D'autre part, dans des cas moins graves ou moins généraux que la diplomatie, on peut quand même faire des trucs pas forcément bien comme mentir ou blesser une personne sans avoir l'idée d'aller se foutre sur la gueule ou de l'insulter. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire, c'est même pas une question de morale, ce serait pas une possibilité. Mieux ou pas, je sais pas, mais on vivrait pas dans un monde où quelqu'un pourrait se dire qu'on peut massacrer une population et que ça vaudra le coup.

        Moi, ça me suffit ._. j'ai pas besoin de me tourner vers un ou des dieux, quand j'ai besoin de parler, j'ai aussi besoin de réponses. En fait, ça entend une psychologie et une façon d'envisager les choses vachement différentes, de s'adresser à Dieu ou non.
        Quand j'ai besoin de parler, c'est pour que ça me soulage, et j'ai besoin de savoir qu'on m'écoute. T'imagines, s'il n'y a personne "là-haut"?
        C'est marrant, j'aurais jamais pensé à demander à Dieu que tout se passe bien. Je considère que si je fais de mon mieux mais que ça se passe mal, c'est que c'est au niveau soit des autres personnes soit au niveau de l'interprétation ou de la relation interpersonnelle que ça a cloché, ou peut-être que ce que je pensais être pertinent ne l'était pas, et puis c'est tout. C'est une erreur, c'est comme ça qu'on apprend. J'y accorde de l'importance, mais je pense que c'est à moi de le prendre en main et je voudrais pas qu'une puissance supérieure ait influé là-dessus pour que ça aille en ma faveur. Après tout, ce qui me nuit à moi peut profiter à quelqu'un d'autre, non?
        Après, on a des façons d'envisager ça qui sont différentes -et un point que je trouve bizarre, c'est de remercier Dieu que ça se soit pas plus mal passé que ça. Je trouve curieuse cette espèce de gratitude perpétuelle ._. mais j'aurais du mal à expliquer pourquoi. Je vois la logique, mais en même temps ça me paraît étrange.
        Et là, on touche au sens de la vie: voici l'objectif de la vie telle qu'elle s'inscrit dans le système de pensée que tu m'exposes. C'est logique, un Dieu conscient implique un but à ses actions, même si on pourrait imaginer qu'il fait des trucs sans aucune raison, mais là on part vraiment sur quelque chose de peu commun, je pense que j'aurais du mal à trouver quelqu'un qui soutienne ça pour voir comme ça se passerait pour ellui ^^'
        Alors que je crois que j'en ai déjà parlé plus haut, mais en fait pour moi la vie n'a pas un objectif en soi, c'est à nous de faire en sorte qu'elle revête un sens pour nous puisqu'on est né.e.s dans un chaos hasardeux. Théorie dépressive bonsoir ^^ j'admets que je trouve la tienne plus rassurante puisqu'elle fait sens de ce qui est autour de nous, mais en même temps, je n'y adhère vraiment pas. :)

      • Dimanche 1er Juillet à 00:23
        Quand je parlais de descendant, je parlais vraiment de l'adn, de mon sang genre. En vrai, je trouve que les enfants c'est fatiguant physiquement et moralement, mais j'aimerai en avoir qui partage mon sang tu vois ?

        Oui, je connais Candide. Et je me souviens de Pangloss ! Mais la théorie que tu as dis ne me dis rien du tout !

        Pour ça, il faudrait que les gens soient fondamentalement pacifistes, tu ne penses pas ?

        Ouais nan en fait, je trouve ça ouf comment on ne voit pas du tous les choses de la même façon !
        Pour moi parler à des amis et à Dieu c'est totalement différent. Quand il n'y a plus personne, seul Dieu peut te sauver. Et Il répond, à toi de comprendre comment.
        Si tu crois en Dieu, obligatoirement Il t'écoutera ;) Et puis qui à dit qu'Il était seulement en haut ? Dieu est partout ;)
        Demander à Dieu que tout se passe bien c'est la base non ?
        C'est pas parce qu'une influence supérieure agis sur ce qui se passe autour de toi que tu ne peux pas apprendre quelque chose lorsque tu as un échec. C'est un peu comme lorsque je disais qu'on avait un destin, mais aussi un libre arbitre, que ce n'est pas contradictoire. Ce que tu dis n'est pas faux, peut être qu'effectivement tu as fait une erreur. Mais peut être que c'était seulement Dieu qui ne voulait pas que ça se passe ainsi !
        Pourquoi on remercie Dieu ? En vrai, c'est une bonne question. Mais c'est comme lorsqu'une personne t'as beaucoup aidé, tu veux énormément la remercier. Dieu t'aides tous les jours ! Le fait de remercier même sur les mauvaises choses te permet de voir la vie du bon côté.
        Ouais, tu m'as déjà parlé de cette théories. Mais moi je penses qu'on est ici pour une raison. Qu'on a un but, maintenant il faut trouver lequel...
      • Lundi 2 Juillet à 12:55

        (damnit, c'était si long de remonter tout en haut des commentaires pour répondre xD)
        Oui, je vois ce que tu veux dire. C'est une question encore une fois d'appréciation personnelle, moi ça me dérange pas que mon ADN ne se transmette pas dans un autre être vivant.

        Quelqu'un m'avait dit que Pangloss en gros c'était un extrême de cette thèse de Leibniz. Mais je sais plus qui. Par contre, ça me semble accurate, puisqu'il a ce truc du meilleur des mondes possibles, non?

        C'est ce que je viens de dire, non? ^^

        C'est vrai que c'est assez étonnant ._.
        Tiens par exemple, pour moi, quand il n'y a plus personne, moi seul peut me sauver. Ou alors je finirai bien par rencontrer quelqu'un à qui je pourrai m'accrocher. Ca me viendrait vraiment pas à l'esprit de me tourner vers Dieu en dernier recours. Mon dernier recours, c'est moi-même, ou le temps ._.
        Eh, quand je dis "là-haut", c'est une façon de parler. Ca désigne pas un lieu en soi ^^' -par contre, le truc, c'est que je suppose que dans la même optique Dieu n'a pas à te prouver qu'il existe. C'est assez malin parce que ça se complète, si tu y crois tu le vois partout, et si tu n'y crois pas il ne se montre pas à toi parce que tu n'y crois pas. Mais moi si Dieu est là je veux lui parler de ses problèmes d'ingérence!
        Ben, ça me paraît trop facile comme explication de dire "Dieu a voulu que ça se passe de telle ou telle façon". Je repars sur un truc qu'on avait laissé, mais pour moi si Dieu décide que tel événement se produit de telle manière, ça annule l'influence des protagonistes, tu peux les interchanger ou les modifier sans que ça soit important...
        Peut-être que c'est bon pour le moral, effectivement. Après, je trouve pas que Dieu n'aide spécifiquement qui que ce soit, du coup je vois pas d'où j'aurais à le remercier. Si mes erreurs sont de mon fait ou du fait de la situation, il en va de même pour les bonnes choses ._.

        Après clairement, moi toute l'affection (faute d'un meilleur mot) que j'ai pour cet ensemble vient du fait qu'il est rassurant et qu'il permet de se placer dans quelque chose qui a un sens, et qui du coup obéit à des règles qu'on peut chercher à comprendre. Alors que s'il n'y a rien à comprendre, ça a un côté désespérant.

      • Mardi 3 Juillet à 21:42

        (C'est vrai, on s'est bien étalé^^)

        Moi je crois que je veux des enfants qui partagent mon ADN...

        Si je me souviens bien, Pangloss c'est, on vit dans le meilleur des monde possible. Effectivement, ça semble rentrer dans ce que Leibniz décrit...

        Peut être^^

        Mais on ne peut pas tout résoudre tout seul !

        Je suis d'accord, Dieu n'a pas du tout à te prouver qu'il existe. Genre, y a aucun raison qu'il le fasse. Si tu y crois, tu vas le voir, ou sinon, tu ne comprendras pas les signes. C'est une question d'interprétation quoi.

        Dieu n'annule pas l'intervention des protagonistes. Dieu agis sur les résultats. Par exemple, je travail mes examens, ok. Mais les résultats, c'est Dieu qui va les décider. Maintenant, si je crois sans aucun doute que je les aurai, no matter what (j'ai pas les termes en français là^^), c'est ce qui va arriver.

        On dit que Dieu a voulu que ça se passe ainsi, alors ça s'est passé ainsi, parce qu'on n'a pas la main sur tout, alors que Dieu si. Si on ne croit pas que Dieu gère le monde, quel est son rôle ?

        Effectivement, si tu penses que tout viens de toi, le bon comme le mauvais, il n'y a pas de raison de remercier Dieu. Mais moi je ne pense pas comme ça.

        Ouais, c'est sur...

      • Mercredi 4 Juillet à 02:07

        (Haha, on est des sales ^^)
        Alors à moins de faire usage de la GPA... :I

        Ca y entre carrément, enfin, c'est une interprétation largement répandue et argumentée (le fait que Pangloss constitue une critique de Leibniz) mais je me souviens pas des détails :I

        Non. C'est pour ça que l'amitié existe, je suppose (non, je ne veux pas partir dans un débat sur l'amitié, I didn't think this through, pardon ;-;)

        Ouais, c'est à la fois pratique et très intelligent. C'est un move que j'admire, parce qu'il fallait y penser :') -même si j'adhère pas...

        ... Pardon, mais dans ton exemple, du coup c'est Dieu qui corrige toutes les copies d'exam? '^' je vois pas où Dieu intervient, il doit probablement influencer le correcteur... ._.
        Mais je vois ce que tu veux dire. Cela dit, si du coup c'est Dieu qui décide, est-ce que ça vaut vraiment le coup de faire quoi que ce soit? Est-ce que ce serait la récompense de Dieu pour si tu as bien taffé, ou quelque chose comme ça?

        Le rôle de Dieu si Dieu ne gère pas le monde, pourrait être de le créer ou de le maintenir dans l'existence #créationcontinuée #Descartes -on pourrait aussi penser que Dieu nous a abandonnés. Hm. Ajoutez de la dépression dans ce carton de dépression please.

        J'ai cru comprendre que ce n'était pas ton avis effectivement :)

      • Dimanche 8 Juillet à 15:58

        (Mais naaan!)

        C'est quoi la GPA ?

        Je vois...(en fait, je connais pas assez tout ca pour pouvoir vraiment en discuter...)

        Ce que je comprend de ce que tu dis : l'amitie est tellement forte que tu peux toujours compter sur ton ami. Sauf aue franchement, ca depend de quel amitie, une amitie qui dure depuis 10 ans peut exploser. Tout le monde n'a pas de super pote sur qui il peut compter toute sa vie. (Je suis un peu rentree dans le debas, desolee) Genre, on pourra meme pas compter sur nos parents toute notre vie ! On peut compter sur personne indefinimment, a part Dieu.

        Je t'avoue que dans mon exemple, je ne comprend pas moi non plus tres bien comment ca se passe du cote du correcteur...Mais je ne suis pas obligee de tout comprendre. Par contre, c'est bete de penser que de ne rien faire, ca arrivera quand meme. Je ne dirais pas que c'est une recompense, tu ne l'auras pas parce que tu le merites, tu l'auras parce que c'est bien pour toi a ce moment la.

        Est ce que tu as deja entendue la 'theorie' que Dieu a cree le monde, mais qu'il laisse aux hommes la possibilite de continuer sa creation (tout en la gerent, evidemment)

      • Lundi 9 Juillet à 00:28

        Grossesse Pour Autrui (les mères porteuses si tu préfères)

        (... moi non plus o/)

        Ce que je veux dire, c'est que tu peux toujours compter sur tes ami.e.s et les personnes autour de toi. Et peu importe si c'est pas la même toute ta vie, si?

        C'est vrai que parfois le mystère est mieux laissé intouché.
        Mais moi c'est la façon dont je vois le destin ._. ça arrivera no matter what, alors à partir de là...
        Du coup... désolé si je dis pas grand chose d'intéressant, je suis fatigué ^^'

        Oui, j'en ai déjà entendu parler! On était arrivé à ce consensus avec une fille religieuse de ma classe quand j'étais en 3e car je venais de lui expliquer les dinosaures et l'évolution etc, on a discuté, je lui ai donné mes sources, et en gros on a fini par dire un truc du genre "Dieu a créé l'évolution". Voilà voilà anecdote useless

      • Mercredi 11 Juillet à 20:47

        Ah ok. J'ai eu un bug, je comprenais plus pourquoi on parlait de ça^^ Mais en vrai, ça peut être une idée ;)

        (On va s'arrêter là du coup)

        Si y a des amis, oui. Mais y a des gens qui n'en ont pas. Je veux dire, vraiment, de vrai ami à qui tu peux tout raconter, sur qui tu peux toujours compter, ça n'existe pas pour tout le monde !

        De toute façon, on ne saura jamais vraiment comment ça se passe...

        Sauf qu'en fait, pour moi le destin peut changer... Genre, mes concepts peuvent paraître bizarre, et c'est pour ça qu'il peut y avoir des contradictions... on a le libre arbitre, et pourtant on a un destin, notre destin peu changer...

        Si tu considères que Dieu crée tout, alors oui, il a crée l'évolution^^ Non, mais ce que je voulais dire c'est que l'homme aussi continue la création de Dieu (je crois que je me répète). Ce qui signifierai qu'il peut changer les choses, tu vois ? (En fait, je suis pas du tout sure de ce que je raconte, donc je préférerai m'arrêter là...)

      • Mardi 17 Juillet à 23:09

        Bah vui :3

        (yes)

        Je sais qu'il y a des gens qui sont très seuls. Mais je pense que si tu crois pas en Dieu, c'est pas la solitude qui va te faire changer d'avis .ç. --après n'importe qui qui fréquente des personnes a de bonnes chances de compter sur une ou plusieurs d'entre elles, même si elles ne sont pas dignes de confiance. Tu vois ce que je veux dire?

        Ou alors peut-être qu'on t'explique les coulisses en post-mortem? '^'

        Euuuh... pourquoi tu l'as pas dit dès le début? Ca change tout en fait ._. si le destin est modifiable du coup je vois pas l'intérêt qu'il soit là autant tout faire au fur et à mesure, non?

        Parfois les partisans de l'existence de Dieu ne croient pas en l'évolution car leur thèse est que Dieu a tout créé tel que c'est maintenant '^'
        Ouais, je vois ce que tu veux dire. L'homme crée l'idée d'un Dieu créateur et en continuant d'y croire il recrée l'idée à chaque seconde. J'ai bon?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :