• A la porte

    Jennie ne veut pas ouvrir à TJ qui est devant sa porte.

    A la porte

    Bonjour à tous !

    J'espère que vous allez bien !

    Je ne sais pas si vous le savez, mais en fait, ça fait longtemps que je n'ai pas écris un Bout d'histoire de cette façon. C'est à dire que j'ai eu l'idée bien en tête, et je l'ai directement écrit sur l'ordi et je le sors aussi directement... Bref, j'espère que ça va vous plaire !

    A lire avec ça dans les oreilles : Moon by JongHyun (Je l'ai écris avec cette chanson ;))

     

     

    Jennie sortait à peine de la douche lorsqu’on tapa à la porte.

    - Deux secondes, j’arrive ! s’exclama-t-elle.

    Elle se dépêcha d’enfiler un T-shirt et un Jean avant de se diriger vers la porte. La personne de l’autre côté était impatiente car elle n’avait pas arrêté de toquer tout ce temps alors que Jennie lui avait bien crié qu’elle serait bientôt là. Ce qui la mit déjà un peu sur les nerfs. L’identité de son visiteur n’arrangea pas les choses.

    - C’est qui ? demanda-t-elle avant d’ouvrir.

    - C’est moi.

    Sa main s’arrêta sur la poignée sans ouvrir. Jennie connaissais cette voix grave. Elle jeta un coup d’œil par le judas. Elle reconnaissait aussi cette chevelure châtain. Cependant, elle ne pouvait pas voir le visage du garçon car il avait la tête baissée.

     - Jennie… ouvre moi...

    - Qu’est-ce que tu fais là ? demanda-t-elle sans faire ce qu’il lui disait.

    Elle croisa les bras et appuya son dos contre la porte. Elle était exaspérée. TJ n’avait rien à faire ici. Elle ne voulait pas le voir. Elle ne voulait pas l’entendre. Il en avait déjà assez fait.

    - Jennie…

    - D’ailleurs, comment tu as trouvé mon adresse ?

    - Je… Ouvre… S’il-te-plait…

    Jennie eut un rire jaune. Comment il pouvait lui demander cela, après ce qu’il avait fait ? Toutefois, elle remarqua sa voix saccadée.

    - Je ne vois pas pourquoi je ferais ça. tu ne trouves pas que m’as déjà assez fait de mal ? Tu crois que je suis assez maso pour t’ouvrir en sachant ce qui va arriver ?

    - Jennie… Est-ce qu’on peut… discuter… à l’intérieur ?

    - Qu’est-ce qui t’arrives ? Pourquoi tu parles ainsi ?

    On aurait dit qu’il manquait de souffle. Comme il ne répondit rien, elle regarda une nouvelle fois par le judas. Mais sa position n’avait pas changé. Elle aurait voulu voir ses yeux pour comprendre ce qui se passait.

    - Je t’écoute, fit-elle pour l’obliger à répondre.

    - Jennie….

    Elle aurait voulu qu’il arrête de l’appeler avec ce ton. C’était comme s’il la suppliait et que c’était elle la méchante.

    - Qu’est-ce qu’il y a ? T’as pleuré ?

    Elle ne put s’empêcher de rire une nouvelle fois. C’est elle qui devrait pleurer.

    - Ouvre… la porte…

    Elle passa sa langue sur ses lèvres, agacé qu’il ne réponde pas à ses questions, qu’il ne fasse que répéter cette phrase, encore et encore.

    - TJ, va-t’en, avant que je m’énerve.

    - S’il-te-plait… Ouvre…

    Il n’avait pas honte de revenir ici ? Il lui avait bien fait comprendre qu’il s’en fichait bien d’elle et de ses sentiments. Comment pouvait-il revenir ici en pleurant et faire comme si c’était lui qui avait désespèrent besoin de la voir alors qu’ils savaient tous les deux que c’était le contraire ?

    - Ouvre… Juste cette fois, murmura-t-il.

    Jennie soupira.

    Lorsqu’elle ouvrit la porte, TJ faillit tomber en avant : il se tenait à la porte et lorsque Jennie l’avait retiré, ça lui avait fait perdre l’équilibre.

    Il releva alors la tête. Ce que Jennie y découvrit fut pire que les pleurs.

    TJ avait le visage complètement en sang. Un de ses yeux avait du mal à rester ouvert. Le sang coulé de sa bouche, de son nez, de ses oreilles. De partout. Il avait salie ses vêtements. Jennie remarquait bien qu’il avait du mal à tenir debout.

    Lorsqu’il croisa son regard, un sourire s’afficha sur son visage. Un sourire que Jennie n’avait encore jamais vu. Il semblait vouloir dire que TJ était enfin heureux et qu’il pouvait mourir ici, maintenant. Un sourire bien trop brillant comparé à la situation dans laquelle il se trouvait.

    Il perdit alors les dernières forces qui lui restaient et s’effondra au sol.

     

     

    En fait, j'avais l'idée depuis un bon moment. Mais je ne pensais pas que je l'écrirai. En fait, c'est une scène alternative d'une FanFiction que j'ai lu sur Wattpad. J'aurais tellement voulu que cette scène apparaisse dans l'histoire, ça aurait été tellement plus... puissant ! Bref, j'avais l'idée. Et en fait, j'y ai vraiment repensé sous la douche et en sortant, je devais l'écrire. Voilà ! 

    Ah oui, j'ai changé le nom des personnages et même parfois leur sexe, donc en vrai, ça n'a plus grand chose à voir avec la Fiction^^ Je voulais juste cette scène où le gars arrive en sang chez sa bien aimé, car il n'a besoin que d'elle pour se sentir bien...

     

    A la prochaine !

    G.

    « Le Chemin de l'Orientation
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :