• Bal masqué

     

     

    Bal masqué

    Bonjour à tous !

     

    Voici un bout d'histoire dans le cadre du projet Eklabug #67.

     

    Eyael, comme d'habitude, j'ai un peu pris des libertés sur le sujet (me massacre pas s'il-te-plait ?).

     

     

    La robe était magnifique. De couleur rose avec plusieurs couches de dentelle et de soie. Le tissu était doux au touché. Des fleurs en relief décoraient les manches et le buste. Il y avait un cerceau sous les jupes pour donner du volume. Même les chausseurs à petits talons étaient assortis et abordais les mêmes motifs que sur la robe.  

    La robe était magnifique, mais aussi très inconfortable. Ça n'arrêtait pas de la gratter. Et le masque qu'elle portait pour cacher son visage n'arrangeait rien. Amy n'avait pas l'habitude de s'habiller ainsi, et elle avait l'impression que le masque lui collait à la peau. Cependant, elle ne pouvait pas l'enlever ici. Même si tout ce qu'elle portait lui semblait étrange, autour d'elle, tout le monde était dans le même accoutrement. Si elle enlevait son masque, elle ferait tache. 

    Amy s'était retrouvée à ce bal masqué par hasard. Bau était rentré dans leur repaire, pressé, en cherchant Don ou El. Mais les filles n'étaient pas là. En fait, tout le monde était sortis à part Amy. Elle avait donc proposé son aide. Bau l'avait évaluée un long moment du regard pour enfin accepter. Toutefois, elle n'aurait peut-être pas dû se proposer aussi vite. 

    Bau avait besoin d'une fille pour se présenter en tant qu'homme marié au bal. Il avait expliqué à Amy que ça le rendait moins suspect. Et il pourrait récupérer les informations dont il avait besoin plus facilement. Amy ne lui avait pas demandé quelles genres informations. 

    Amy comprenait son intention. Cependant, elle avait beaucoup de mal à mettre cette fichu - vraiment ravissante - robe. Ça lui pris au moins une demi-heure et elle avait pensé plusieurs fois à renoncer sans oser le dire à Bau. 

    Lorsqu'elle était sortie enfin prête de sa chambre, Bau n'avait fait aucun commentaire sur sa tenue et elle s'était demandée si elle ne l'avait pas mise de travers. 

    Puis il lui avait tendu une boite. Amy l'avait ouverte pour découvrir un masque. C'était la première fois qu'elle le voyait. Elle connaissait tous ceux que portait les autres, ils ne les utilisaient pas seulement pour les bals masqués, mais aussi lors de leurs missions 'secrètes'. Bau avait un loup, Don un lapin, El un papillon, Fred un renard et Gab un corbeau. 

    Celui d'Amy était paon. Un paon fait de plume et de pierre précieuse qui brillait de mille feux au reflet de la lumière. 

    Elle retint son souffle alors que Bau l'aidait à le fixer en faisant un nœud derrière sa tête grâce aux ficelles.  

    Amy se place devant le miroir. C'est vrai que ça lui allait vraiment bien. Et lui donnait un air mystérieux comme quand les autres portaient le leur. 

    Bau avait aussi enfilé le sien. Puis ils étaient montés dans la voiture à chevaux. Le chemin jusqu’à la maison où se tenait la réception avait été silencieux. A leur arrivé Amy fut émerveillée de voir toutes ces lumières allumées. Le reste de la ville était dans le noir complet à cause du black-out. La ville avait besoin de beaucoup d'énergie pour se défendre et les citoyens devaient faire des économies la nuit. Amy n'avait jamais connu la nuit illuminée par des lumières. C'était magnifique à voir. 

    Bau tendit la main pour l'aider à descendre de la voiture. Elle glissa son gant blanc dans le sien et sourit. Il lui avait tenu la main jusqu'à l'entrée de la maison. On les avait alors annoncés comme Monsieur et Madame Oher. Amy se demandait où Bau avait trouvé ce nom. 

    Ils avaient descendu les escaliers jusqu'à la piste de danse. Un serveur masqué d'un simple tissu blanc leur avait proposé des flûtes de champagne. Amy en avait pris deux pour en proposer une à Bau. Cependant, lorsqu'Amy se tourna vers lui, il avait déjà disparu. 

    Amy s'était mise à l'écart de la foule sans forcément s'en rendre compte. Elle ne connaissait personne. Bau avait accepté de l'emmener parce qu'il avait été obligé. Le spectacle qu'elle avait sous les yeux était impressionnant. Mais Amy se sentait complètement étrangère. 

    Les jupes tournaient. Les masques rendaient les invités, indentifiable, sans identité. Parfois Amy pensait reconnaitre les motifs de certains masques et elle souriait. Elle avait l'impression pendant une seconde de se sentir plus proche de la foule. 

    Elle cherchait aussi Bau du regard. En se demandant où il avait pu disparaitre aussi vite. Mais ce n'est pas le masque de loup qu'elle reconnut. C'était celui d'un chien. 

    - Caleb... murmura-t-elle. 

    Ses jambes se mirent à marcher automatiquement. Il se trouvait de l'autre côté de la pièce, mais ce n'était pas grave. Amy était prête à jouer des coudes pour lui parler. Toutefois, elle fut arrêtée trop rapidement. 

    Un petit homme apparu devant elle, dans un costume noir et un masque en forme de blaireau. 

    - Bonsoir, mademoiselle. Je vous observe depuis un moment et j’ai pu remarquer que vous n’aviez pas de cavalier. Est-ce que vous... m'accorderiez cette danse ? 

    Il s'essuya le front avec son mouchoir après avoir posé sa question. Amy jeta un coup d'œil au petit homme. Et Caleb en profita pour disparaitre. Lorsqu'Amy reposa ses yeux à l'endroit où elle l'avait repéré, il était déjà parti. Elle chercha de tous les côtés, mais rien. 

    Le petit homme attendait toujours devant elle. Sincèrement, elle pensait que personne ne l'avait remarqué. Bau l'avait même abandonnée. Elle allait accepter lorsque quelqu'un vint les interrompre. 

    - Désolé, mais cette jeune femme m'avait promis d'être ma cavalière lors de ma première danse. 

    Amy posa son regard sur le nouveau venu. Bau tendait sa main gantée. Amy plissa les yeux en essayant de lui faire passer toutes ses questions. 

    - Excusez-moi, dit-elle au petit homme en glissant sa main dans celle de Bau. 

    Elle préférait danser avec Bau qu'avec un inconnu. Cependant, elle lui en voulait de ne pas lui avoir dit qu'il allait disparaitre ainsi. 

    Il l'entraîna sur la piste de danse et ils s'immiscèrent entre les autres danseurs. Il posa une main sur ses hanches et l'approcha de lui. Puis ils commencèrent à danser doucement. Amy suivait ses pas. Ils n'avaient jamais dansé ensemble, mais Amy se sentait à l'aise. Leurs pas s’étaient tout de suite synchronisés. C'était... facile. 

    Elle aurait voulu lui demander où il était passé. Pourquoi il l'avait laissé seule aussi longtemps. Mais à la place, elle resta silencieuse en le fusillant du regard. Et en espérant que Bau le remarquerait même avec ce masque sur son visage. 

    - Quoi ? dit-il au bon d'un moment. 

    - Rien. 

    Puis elle détourna les yeux. 

    - Amy... 

    - Je crois que j'ai vu Caleb. 

    - Quoi ? voulu crier Bau, mais pas trop fort, ce qui se transforma en murmure. 

    - Mon frère, Caleb. Tu as dit que tu le chercherais avec moi. Je pense qu'il est dans cette pièce avec nous. 

    - Amy, c’est dingue... ! 

    - Tu ne me crois pas ? 

    Amy se recula d'un pas, ce qui obligea Bau à arrêter de danser. 

    - Ce n'est pas ça. 

    - Caleb est ici, Bau ! 

    - Arrête de prononcer ce nom aussi fort, ordonna Bau en essayant de garder son calme. 

    Amy fronça les sourcils. 

    - Qu'est-ce que tu ne me dis pas ? 

    - On devrait y aller. 

    - Quoi, comme tu as fini ce que tu voulais faire, on s'en va ? Alors que Ca... alors qu'il pourrait être ici ? 

    - Amy, ce n'est pas le bon endroit pour parler de ça. 

    La jeune fille se rendit compte que les gens les regardaient. Bau et elle ne criaient pas, mais ils ne dansaient plus sur la piste de danse. Ce qui était étrange. Amy ne voulait pas se donner en spectacle. 

    - Sortons, proposa Bau en tendant sa main encore un fois. 

    Amy attrapa ses jupes à deux mains et se dirigea vers les jardins, le pas énergique. 

    Dehors, c'était éclairé par des guirlandes qu’on avait accroché tout autour des troncs des arbres. Amy n'avait vraiment pas l'habitude de voir autant de lumières.  

    Elle croisa les bras sous sa poitrine pour montrer qu'elle était mécontente. Mais en fait, il faisait assez frais et elle était obligée de se tenir ainsi si elle voulait empêcher ses épaules nues de trembler.  

    - Je ne veux pas savoir ce que tu es venue faire ici, Bau. Je m'en fiche. Je veux simplement retrouver Caleb. Tu avais dit que tu m'aiderai ! 

    - Je suis sûr que tu as vu Cal. Ne te trompe pas sur mes intentions. Je veux le retrouver au moins autant que toi. Ça fait des mois que je le cherche... Et je peux te dire qu'il est déjà loin. A chaque fois que je pense savoir où il est, Cal a déjà deux coups d'avance sur moi. 

    - Alors quoi ? Tu abandonnes ? 

    - Non ! Je pense juste que lui courir après n'est pas la solution. 

    La frustration d'Amy retomba d'un coup. 

    - Donc... tu as un plan ? 

    - J'y travaille. Alors s'il-te-plait Amy, rentrons au repaire. Don me tuerait s'il t'arrivait quelque chose. 

    Bau retira sa veste et la posa sur ses épaules. Amy les abaissa au même moment. Et elle se rendit compte qu'en fait, elle avait été totalement crispée pendant leur échange. 

    - Rentrons, répéta-t-il en tendant sa main. 

    Amy regarda Bau à travers leur masque. Il y avait tellement de questions qui lui passaient par la tête qu'elle ne savait plus sur laquelle se concentrer. 

    A la place, elle glissa sa main dans la sienne. Elle y réfléchirait plus tard. 

     

     

    Ce Bout d'histoire est un peu spéciale car en fait c'est une bout d'histoire d'une plus grand histoire que je compte écrire un jour peut être (en fait, j'ai une autre idée qui attend et je ne sais pas laquelle je vais écrire en première).

    Donc en fait, ce Bout d'histoire est un Bout d'histoire qui attend depuis des années à être écris. Donc ca me fait drôle de l'écrire maintenant. Mais le thème d'Eklabug m'a inspiré. Je me suis dis que c'était le moment.

     

    Evidemment, j'ai l'ai écrit de manière à ce que ce soit un Bout d'histoire sur ce blog. Je ne pense pas que ce sera écrit comme ça dans la vraie histoire. Déjà, parce qu'il y a beaucoup de background qui n'a pas été précisé et parce que d'un autre côté j'ai dû expliquer du background pour qu'on comprenne bien le Bout d'histoire !

    Bref, je pense qu'il va falloir le réécrire totalement^^

     

     

    Voilà, j'espère que ca vous a plus en tout cas !

     

     

    Retrouvez les autres articles de la sessions de Février :

    Eyael_ - Projet Eklabugs : Le grand Carnaval des Maudits

    Pipiou C'est forcément un mardi ! ↗

     

     

    A la prochaine !

     

    G.

     

    « New Year 2021Arlin Tay Fox »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Février à 15:32

    Comment ça je massacre les gens moi ?! En plus, c'était superflu car je ne vois pas en quoi tu t'es écartée du sujet, tu étais en plein dedans. Donc pas de souci. Ambiance parfaite.

    Relis-toi par contre, certaines grosses coquilles vont te hérisser le poil.

    Et petit aparté technique qui ne concerne que moi à priori : j'ai un thème sombre sur mon ordinateur donc par défaut les textes s'affichent en blanc quand ce n'est pas précisé dans le CSS et ton texte est illisible pour moi car blanc sur blanc. J'ai dû ruser pour pouvoir te lire mais d'autres lecteurs potentiels ne prendront pas cette peine. Tu peux éviter cela en renseignant le champ de la couleur générale des textes pour la mettre sur noir au lieu de laisser la valeur par défaut. On n'y pense pas forcément mais de plus en plus de gens souffrent des écrans blancs et optent pour des thèmes sombres qui préservent mieux la vue. Si tu ne trouves pas comment faire, envoie-moi un MP je tâcherai de te donner la marche à suivre.

    Merci de ton retour parmi nous, on espère vraiment te revoir bientôt.

      • Dimanche 28 Février à 16:21

        Ah bon ? Je pensais que je n'étais pas tout a fait dans le sujet... Bon ba tans mieux alors ! :)

        Oui, j'ai relu et j'ai encore trouvé quelques fautes --' 

         

        Mmm, effectivement, c'est embêtant cette histoire, je vais essayer de voir comment arranger ça. Mais je ne comprend pas, ça signifie que tu ne vois pas mon thème ? 

    2
    Dimanche 28 Février à 20:50

    Si si je vois bien ton thème, c'est juste là où tu n'as pas précisé de couleur pour le texte que ça applique par défaut et comme mon défaut à moi est blanc et pas noir tout ce qui apparait dans les parties claires est de fait invisible. Heureusement pour les coms, ça s'affiche bien en noir. On n'y pense pas forcément quand on crée un blog mais il va être lu par des tas de gens qui ont des configurations différentes. Pareil pour la taille des polices. Il y a des blogs où ça fait des pattes de mouches, c'est tout simplement pas possible. D'autres aussi qui ont un écran large et moi pas donc obligé de jouer de l'ascenseur à droite à gauche, c'est pareil, je renonce. Il y a des outils sur les principaux navigateurs (Chrome, Firefox) pour tester différentes tailles d'écran. Par contre ça ne permet pas de voir pour les couleurs de texte. Il faut juste y penser et tout renseigner dans le formulaire de mise en page d'Eklablog (ne rien laisser par défaut même si c'est la même chose à priori).

      • Vendredi 19 Mars à 17:17

        Oui, je comprend, c'est embêtant.

        J'ai vérifié, j'avais coché le texte en noir dans le thème ce n'est pas ça la couleur par défaut ?

        Par contre, par contre, avec le CSS la couleur de l'article ne veut pas changer... (J'ai voulu changé les options du contenu, tout fonction à part la couleur :s)

    3
    Mardi 2 Mars à 09:41

    Voilà un joli récit ! Pourquoi tu dis que ce n'est pas dans le sujet ? pour moi ça l'est, et pour Eyael_ aussi, je vois pas pourquoi elle sortirait... sa tronçonneuse ? clown   

    Je suis rentrée dans l'histoire sans problème en m'imaginant facilement le faste des lieux, des décors et des tenues  :) 

    Comme c'est "un bout d'histoire" on n'a ni le début ni la fin, c'est un extrait.  Et si celui-ci peut t'aider à "écrire l'histoire" : vas-y !

     

      • Vendredi 19 Mars à 17:16

        Bon, si on est tous d'accord que c'est dans le sujet, tant mieux ! ;)

        Je suis contente que ça t'ai plu !

        J'y ai réfléchis, et en fait je pense que cette scène ne va pas du tout se passer comme ça !^^ Mais bon, c'est déjà quelque chose que d'avoir posé des mots sur cette histoire ;)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :