• Play Dead

    Kily essaye d'échapper à la réalité de monde.

    Play Dead

    Bonjour tout le monde !

    Je sais que ça fait longtemps que je n'ai rien publié. Mais je crois que cette année j'ai procédé par vague. Là encore, j'ai une dizaine de Bout d'histoire à partager. Je vais les publier de manières régulière... Et qui sait quand les prochains sortiront, on verra bien ! Enjoy ! ;)

     

    Kily ferma les yeux et mit une main devant son visage pour se protéger du Soleil. Lorsqu'elle rouvrit ses paupières, elle put voir les rayons à travers ses doigts. Le Soleil était chaud sur sa peau. Ça la faisait se sentir tellement vivant.

    Elle leva soudainement les mains lorsqu'un soldat perdit l'équilibre et tomba sur elle. Ses mains devant elle ne pouvaient pas la sauver et le poids du soldat en armure la fit tomber à son tour dans la boue. Elle ne pouvait plus se lever, il était bien trop lourd. Le ciel était gris et elle sentait son sang couler sur ses habilles.

    Tom lui prit la main. Elle tourna son visage vers lui. Il sourit. Elle lui rendit son sourire. Allongés au sol, ils pouvaient sentir l'odeur de l'herbe fraîchement coupée. Elle portait une robe légère et lui juste un short et une fine chemise. Il faisait bon.

    Quelqu'un lui attrapa le bras. Elle le retira aussitôt en sursautant. Elle se tourna pour voir qui l'avait touchée. C'était un enfant. Le visage sale de boue, et les cheveux noirs gras et emmêlés, les vêtements troués. L'enfant regardait avec intensité le petit morceau de pain qu'elle avait eu comme repas. Elle comprit rapidement que le petit n'allait pas la lâcher si elle ne lui donnait pas le pain. Elle fit un effort pour sourire au moment où elle lui tendit sa nourriture.

    Un petit oiseau passa au-dessus d'eux. Son chant était magnifique et elle ferma les yeux pour en profiter. Dans le silence, le vent lui apportait le bruit d'animaux. Bien vivants, eux.

    Elle avait appris à jouer au mort depuis longtemps maintenant. Elle devait faire le moins de bruit possible, gérer sa respiration. Elle savait même arrêter les battements de son cœur un instant. Comme cela, si on l'a trouvait, elle n'avait plus qu'à fermer les yeux et on ne pourrait pas la tuer une seconde fois.

    C'était simple, il n'y avait personne. Ils étaient dans un coin paradisiaque du pays, remplit d'arbres et d'animaux. Il y avait même un lac s'ils décidaient de se promener un peu plus loin. Ils en oubliaient le monde qu'il y avait au-delà. Et le monde n'était même pas au courant de leur existence.

    C'était une autre façon de jouer au mort.

     

    J'ai eu l'idée en écoutant la chanson Play Dead by Tom Walker. Vraiment très bonne chanson. Si vous chercher un nouveau son, je vous conseil cela fortement !

    Le petit garçon qui lui demande à manger était censé être une fille.

    J'ai beaucoup aimé ce Bout d'histoire.

     

    A bientôt !

    G.

    « A La Recherche d'Endroits RomantiquesEt s'ils ne veulent pas savoir ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Juin à 19:49

    Coucou, je ne commente pas souvent, mais j'essaye de lire la plupart de tes bouts d'histoires à chaque fois que je reçois une newsletter, et j'ai beaucoup aimé celui-ci. Dès le titre en fait, je savais déjà que j'allais l'aimer parce que ça me rappelle moi. Je fais souvent ça, j'imagine des histoires dans ma tête et c'est comme si j'étais en vrai dedans. Et dans la réalité je suis tout seul, dans un coin tranquille que j'aime bien comme le jardin, l'herbe ou même le devant de ma porte. 
    J'habite dans la forêt (presque) donc chez moi il n'y a quasiment personne aux alentours et tout est végétation donc souvent, je me mets à méditer et c'est sûrement comme ça que j'ai développé mon imagination depuis que je suis petit.
    PS : je sais pas si t'as remarqué mais j'aime bien parler de moi ^^

      • Jeudi 22 Juin à 17:34
        Juste, dans l'histoire, elle n'imagine rien. Une partie est le présent, l'autre le passé.
        Je suis contente que ça t'ai plut !
        Ça a l'air super sympa chez toi ! J'aimerai tellement avoir une maison dans un endroit loin de la ville ;)
        P.S : T'inquiètes pas, j'aime bien lire ce que tu racontes ;)
    2
    Lundi 26 Juin à 01:54

    Bon. J'ai pas tout compris, mais j'ai beaucoup aimé! Je le mets en fav', je le relirai demain avec un cerveau plus fonctionnel ^^

      • Lundi 26 Juin à 12:57
        Ton commentaire m'a bien fait rire.^^ C'est pas grave si tu comprends pas tout ;)
      • Lundi 26 Juin à 23:29

        Bon il est encore tard ^^

        J'ai compris la démarche du début, mais j'ai plus de mal avec la fin... je vais réessayer de comprendre! c:

      • Mardi 27 Juin à 06:58
        Dis, tu vas le lire combien de fois comme ça ? --"
      • Mardi 4 Juillet à 15:36
        Pour le moment ça fait 5 ou 6 '^'
      • Mardi 4 Juillet à 15:44
        Sérieusement ? Est ce que je peux me vanter d'avoir écris un texte assez intéressant pour que quelqu'un le lise 5 ou 6 fois ?
      • Mardi 4 Juillet à 19:09

        Disons que je pense qu'il y a quelque chose à interpréter dans ce texte autre que ce qui est dit explicitement, et pas moyen de mettre le doigt dessus ^^ donc oui c'est assez intéressant pour être lu 5 ou 6 fois

      • Mardi 4 Juillet à 19:34
        Autre chose ? C'est vrai qu'il y a un détail qui n'est pas écris clairement, mais ce n'est pas obligé de le connaitre pour comprendre le texte je trouve…
      • Mardi 4 Juillet à 20:20

        En fait je cherche pas un détail mais un message d'ensemble, c'est plus complexe '^'

      • Mardi 4 Juillet à 20:28
        Dans ce cas, tu devrais arrêter de chercher, je n'ai pas écris ce texte en essayant de faire passer un message… Et si il y en a un, c'était vraiment inconscient…
      • Mardi 4 Juillet à 22:34

        Bon alors faut que j'arrive à mettre le doigt sur ce que j'ai l'impression de rater et après je te livrerai une interprétation cheloue ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :